Comment retrouver un emploi après une période d’inactivité ?

Congé parental, longue maladie, expatriation, année sabbatique … Un parcours professionnel n’est pas forcément un long fleuve tranquille. Pour retrouver un emploi après une longue pause, suivez nos conseils.

Le Fongecif

1/ Faire un état des lieux du marché de l’emploi

Comment se porte l’emploi dans votre région ? Quels sont les secteurs qui recrutent ? Les entreprises qui embauchent ? Renseignez vous en lisant la presse spécialisée et les sites web régionaux, informez-vous sur les métiers (enquête métiers, échange avec des professionnels…) Dans votre secteur d’activité, regardez les offres d’emploi, les types de postes auxquels vous pouvez prétendre, le niveau des salaires. Pour vous aider à faire le tri dans les nombreuses sources d’information, contactez les équipes du Fongecif qui pourront vous informer et vous documenter sur votre environnement socio-économique.

Objectif : montrer que vous êtes à jour sur l’actualité économique de la région et sur l’état du marché du travail.

2/ Identifier ses compétences professionnelles


Ce n’est pas parce que vous n’avez pas travaillé pendant un long moment que vous ne savez plus rien faire. Faites le point sur vos acquis et compétences, grâce au Conseil en Evolution Professionnel ou au bilan de compétences. Une remise à niveau ou une formation seront peut-être nécessaire. N’hésitez pas à mettre en avant certaines expériences acquises pendant votre pause : qualités d’organisation, investissement dans des activités associatives, capacités d’adaptation…  

Objectif : prouver que vous êtes motivé et prêt à reprendre le travail.

3/ Réactiver son réseau professionnel

Faites la liste des relations professionnelles que vous avez gardées, de près ou de loin. Contactez-les pour évoquer avec elles votre projet et récolter de précieuses informations sur l’actualité de votre métier. Participez à des évènements de types salons, conférences, afterworks... Et n’oubliez pas d’être actifs sur les réseaux professionnels, qui sont un bon moyen de se tenir au courant. Partagez des informations sur votre secteur d’activité, prenez part aux conversations, dialoguez… En développant votre réseau, vous multiplier vos chances de trouver un emploi.

Objectif : recréer des liens.

4- Ne pas mentir sur son CV

Aujourd’hui, les parcours professionnels sont de moins en moins linéaires. Ces situations sont tout à fait courantes et intégrées par les recruteurs. N’essayez pas de dissimuler les périodes d’inactivité sur votre CV en « trafiquant » les dates. Si le recruteur s’en rend compte, cela pourrait se retourner contre vous. Sans rentrer dans les détails, préparez une explication. Par exemple :  "J'ai dû cesser de travailler à cause d'un problème de santé. Aujourd'hui je suis parfaitement remis et prêt à retravailler. »   A l’inverse, n’hésitez pas à mettre en avant une période d’inactivité choisie (tour du monde, action caritative…). Cela peut se transformer en atout qui démontre votre capacité d’adaptation.

Objectif : partir sur de bonnes bases.

 

Connexion

Sélectionnez votre région pour vous connecter à votre espace personnel régional.

Personnaliser vos contenus

Choisissez les contenus que vous souhaitez voir apparaître sur votre page d'accueil